SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

Sélectionner une page

Kathryn Ogden : son message aux générations futures

Pouvez-vous vous présenter

Je m’appelle Kathryn Ogden, je travaille pour le Programme alimentaire mondial (PAM), à la division Nutrition, et plus spécifiquement je m’assure que tous les programmes menés par le PAM sur le terrain – toutes les actions que nous menons au sein de nos programmes –, incluent la nutrition au sein de leurs objectifs.

Que pensez-vous de la conférence « Santé et changements climatiques » de la Croix-Rouge française ?

Je pense que cette initiative de la Croix-Rouge française est formidable, elle rassemble tant de personnes différentes qui examinent ces problématiques avec autant de points de vue différents mais en même temps avec une vue d’ensemble sur le changement climatique et ses impacts sur la santé. Donc pour ma part, je regarde ça plus particulièrement du point de vue de la nutrition, parce que c’est bien aussi d’ouvrir cette réflexion aux conséquences sur la santé et la nutrition.

Quels messages êtes-vous venue porter ?

Je pense que l’un des principaux messages que je suis venue porter ici est que nous ne devons surtout pas oublier la malnutrition. La malnutrition est l’un des cinq principaux impacts sur la santé des changements climatiques. Nous constatons une augmentation des chiffres de la malnutrition, nous avons 1 million et demi d’enfants qui sont malnutris, nous avons deux milliards d’adultes et d’enfants qui souffrent de carences en micro-nutrition, tout ceci a un impact sur la santé, nous assistons aussi à une augmentation de l’obésité, qui a de la même manière un énorme impact sur la santé, en tant que maladie non transmissible, tout comme la malnutrition. Donc c’est probablement mon message principal.

Quelles sont les mesures prioritaires à prendre selon vous ?

Donc je pense que l’une des mesures prioritaires à prendre, c’est d’abord de comprendre l’impact des changements climatiques sur la nutrition, de sensibiliser les gens à cet impact et ensuite de s’assurer que nous plaidons en faveur du changement, que le changement fait partie de notre façon de travailler, d’intégrer les actions sur le climat, l’adaptation au climat dans nos programmes afin que nous puissions aussi avoir un impact sur la nutrition et la santé.

Je pense que chaque citoyen a un rôle dans l’adaptation et que tout le monde peut agir, je crois fermement que tout le monde peut agir. J’ai lu un livre intitulé « Micro-tendances » qui démontrait que même de toutes petites actions pouvaient avoir un grand impact et je pense que c’est la même chose ici. Si on fait tous attention à ce qu’on mange, si on pense tous à ce que l’on mange, aux impacts de ce que nous mangeons et à la façon dont nous achetons nos aliments, l’impact que cela peut avoir sur l’environnement et sur les changements climatiques, je pense que c’est très important. Donc chaque jour, chacun peut regarder ce qu’il a dans son assiette, les choix alimentaires qu’il fait et avoir un gros impact.

Quel message souhaitez-vous adresser aux générations futures ?

Mon message pour les générations futures, qu’est-ce que ce serait ? Je dirais qu’à travers mon travail, j’ai visité beaucoup de pays, j’ai travaillé avec beaucoup de populations, j’ai travaillé dans des zones de conflits, et maintenant je vois de plus en plus dans mon travail les impacts des catastrophes naturelles également, et donc je dirais aux générations futures, prenez soin de votre planète, si vous êtes en bonne santé alors votre planète sera en bonne santé, faites attention à votre planète et j’aimerais pouvoir être sûre que vous allez pouvoir en profiter autant que j’en ai profité, d’une façon saine et positive.

Cette actualité est en lien avec une des 12 thématiques de la conférence mondiale sur le la santé et les changements climatiques.

Vous pouvez retrouver en suivant le lien l’ensemble des informations sur le thème « Lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition« .

LA NEWSLETTER DE LA CONFÉRENCE MONDIALE

Protection de vos données*