SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

Sélectionner une page

Répondre aux enjeux sanitaires des mouvements de populations

Les changements climatiques pourraient conduire à des mouvements croissants de population à l’intérieur et à l’extérieur des frontières, en raison de l’intensité croissante des catastrophes naturelles, de l’élévation du niveau de la mer et de la sécheresse. Il n’existe pas d’estimations fiables des migrations induites par les changements climatiques. Les prévisions varient de 25 millions à 1 milliard de migrants environnementaux d’ici 2050, se déplaçant à l’intérieur de leur pays ou au-delà de leurs frontières, sur une base permanente ou temporaire, 200 millions étant l’estimation la plus largement citée.

Selon le nouveau rapport de la Banque mondiale « Groundswell – Se préparer aux migrations climatiques internes« , l’Afrique subsaharienne, l’Asie du Sud et l’Amérique latine pourraient faire face à plus de 140 millions de migrants climatiques internes d’ici 2050. Ces personnes seront poussées par les sécheresses, les mauvaises récoltes, l’élévation du niveau de la mer et les tempêtes.

Paradoxalement, si les changements climatiques entraîneront la migration de nombreuses populations, ils en obligeront d’autres à rester immobiles, des populations qui seront piégées dans des endroits où elles seront de plus en plus vulnérables aux risques climatiques.

Cependant, les liens entre les changements climatiques et les migrations ne sont pas simples et directs.  Les facteurs propres au climat sont souvent difficiles à isoler des autres facteurs économiques, sociaux et politiques.

Le lien entre les changements climatiques, les migrations et la santé est également complexe. Pour ajouter à cette complexité, la santé des populations migrantes sera affectée sur le lieu de départ, au cours du parcours migratoire ainsi que sur les lieux de destination par les changements climatiques eux-mêmes, directement ou indirectement, par le biais d’autres facteurs.

Bien que l’on mette de plus en plus l’accent sur le potentiel d’adaptation de la migration, il est nécessaire de mieux comprendre les effets sur la santé des migrations liées au climat.

LES INTERVENANTS

Mariam TRAORE CHAZALNOEL

experte en migration, environnement et changement climatique, Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Mr Jozef Bartovic

OMS

Justin GINNETTI

The Internal Displacement Monitoring Centre

Dorothy Mwari NKONGE-NGUMBAU

Coordinatrice pays pour le Kenya , Croix-Rouge danoise

Jose Antonio MONROY

Croix-Rouge mexicaine

de migrants environnementaux en fonction des prévisions d'ici 2050

de migrants climatiques pour l'Afrique subsaharienne, l'Asie du Sud et l'Amérique latine d'ici 2050

l'estimation la plus largement citée de migrants environnementaux d'ici 2050

LA NEWSLETTER DE LA CONFÉRENCE MONDIALE

Protection de vos données*