SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

Sélectionner une page

S’adapter aux vagues de chaleur en milieu urbain

Le réchauffement du climat s’accompagne de la croissance du nombre, de la durée et de l’intensité des vagues de chaleur.

Selon le Lancet Countdown, « la vulnérabilité aux chaleurs extrêmes n’a cessé de croître depuis 1990 dans toutes les régions, avec 157 millions de personnes de plus exposées aux vagues de chaleur en 2017, par rapport à 2000.

Aujourd’hui, près d’un tiers de la population mondiale fait face à des pics de chaleurs pendant au moins 20 jours par an. D’ici 2100, cette proportion pourrait grimper à 70 % de la population si rien n’est fait pour limiter le réchauffement climatique.

Les vagues de chaleur exacerbent les insuffisances cardio-vasculaires, provoquent insolations, déshydratations et maladies rénales et même la mort (OMS). On estime à +2% à 5% l’augmentation du nombre de morts par degré Celsius de température supplémentaire.

Les urbains sont particulièrement vulnérables à cause des « effets d’ilots de chaleur urbaine » conduisant à des températures plus élevées dans les centres urbains plutôt que dans les campagnes environnantes. Les plus âgés, les enfants, les personnes atteintes de maladies chroniques, qui travaillent à l’extérieur, qui habitent dans logements précaires et manquent d’accès aux infrastructures et services de base, sont plus sujets aux maladies liées à la chaleur voire à la mort.

LES INTERVENANTS

Maarten K. VAN AALST

Directeur, Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Dr Joy Shumake-Guillemot

co-présidente du Global Heat Health Information Network , Organisation Mondiale de la Santé

Amy Davison

Responsable changements climatiques , Département de la gestion environnementale de la ville du Cap (Afrique du Sud)

Pr Camilo Mora

Professeur, Université d’Hawaii

de personnes de plus exposées aux vagues de chaleur

ressentis en ville

de personnes s’ajouteraient aux agglomérations urbaines d'ici 30 ans

LA NEWSLETTER DE LA CONFÉRENCE MONDIALE

Protection de vos données*