SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

SANTÉ ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
SOIGNER UNE HUMANITÉ A +2°C

Sélectionner une page

Susan CLAYTON

Professeur de psychologie Whitmore-Williams – Université de Wooster

Susan Clayton est professeur de psychologie Whitmore-Williams et présidente des Études environnementales à l’Université de Wooster. Elle a écrit ou participé à la rédaction de six ouvrages, dont très récemment le livre intitulé Psychology and Climate Change (« Psychologie et changement climatique », 2018 ; co-écrit avec Christie Manning). Elle a également co-écrit les rapports de l’Association américaine de psychologie (APA) intitulés Psychology and Global Climate Change (« Psychologie et changement climatique mondial ») et Psychological Impacts of Climate Change (« Les impacts psychologiques du changement climatique »). Elle sera l’un des principaux auteurs du 6e rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), à paraître bientôt.

Son doctorat de l’Université de Yale est en psychologie sociale. Ses recherches portent sur la relation de l’homme avec la nature, la construction sociale de cette relation et la possibilité de l’utiliser pour promouvoir le souci de l’environnement.

Susan Clayton siège au comité de rédaction de la revue Journal of Environmental Psychology and Social Justice Research. Elle est membre de l’Association américaine de psychologie, de la Société pour la psychologie environnementale, des populations et de la conservation (SEPCP), de la Société pour la psychologie sociale et de la personnalité (SPSP), et de la Société pour l’étude psychologique des questions sociales (SPSSI). Elle a été présidente aussi bien de la SEPCP que de la SPSSI.
Plus d’informations

Livres

– Clayton, S. et Manning, C. (2018). Psychologie et changement climatique : Perceptions humaines, impacts et réponses. New York : Academic Press.

– Clayton, S. et Myers, G. (2015). Psychologie de la conservation : Comprendre et promouvoir la protection de la nature par l’homme. (2e édition). Oxford, Royaume-Uni : Blackwell.

– Clayton, S. et Myers, G. (2015). Psychologie de la conservation : Comprendre et promouvoir la protection de la nature par l’homme. (2e édition). Oxford, Royaume-Uni : Blackwell.

– Clayton, S. (Ed. 2012) Handbook of environmental and conservation psychology. New York : Cambridge University Press.

– Lerner, M. et Clayton, S. (2011). Justice et intérêt personnel : Deux motifs fondamentaux. New York : Cambridge University Press.

Intérêts de recherche

Mes recherches portent sur trois thèmes qui se recoupent parfois. Plus important encore, je me considère comme un psychologue de la conservation : intéressé à comprendre et à promouvoir une relation saine entre les humains et la nature. J’ai travaillé, par exemple, dans des zoos, où une grande variété de personnes viennent interagir avec des animaux sauvages. Je me concentre actuellement sur les implications du changement climatique sur le bien-être psychologique. Un deuxième intérêt concerne l’identité – la façon dont les gens se définissent eux-mêmes. J’ai mis au point une échelle d’identité environnementale (EID) pour évaluer dans quelle mesure l’environnement naturel joue un rôle important dans la façon dont les gens pensent à eux-mêmes, et je la teste dans plusieurs pays. Enfin, je m’intéresse aussi beaucoup à la psychologie de la justice : comment les gens définissent ce qui est juste et comment ils réagissent à l’injustice perçue. Les défis environnementaux constituent un contexte intéressant et important pour l’examen des perceptions de la justice.

Intervention durant la conférence:

14:00 – 16:00 Sessions thématiques : Répondre aux besoins en santé mentale et soutien psychosocial

Programme du lundi 15 avril 2019

INTERVENANTS SUR LE MÊME THÈME

Nana WIEDEMANN

Directrice, du Centre de référence pour le soutien psychosocial de la FICR

Joseph O. PREWITT DIAZ

praticien/théoricien , Santé mentale dans les situations de catastrophe et Soutien psychosocial

Dick Clomén

Chef de projet, Projet du mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sur le traitement des conséquences en matière de santé mentale des conflits armés, catastrophes naturelles et autres situations d’urgence

Dr. Fathy Flefel

Directrice, Directeur du Service psychosocial de la Société de la Croix-Rouge palestinienne

Protection de vos données*